jeudi 17 septembre 2009

Un soldat de passage à Tours


Voici l'histoire de mon arrière grand-père Camille, né en 1893 dans le nord du département des Deux-Sèvres.


Photo Primault Boidron - 10, boulevard Thiers à Tours
(Collection particulière)


Au tout début du conflit de 1914-1918, il rejoint le 77 régiment d'Infanterie (Cholet - Maine et Loire) dépendant de la 18ème Division d'Angers et du 9ème Corps d'Armée de Tours.



Photo de groupe prise à Tours en janvier 1914 :

Photo Boidron Moderne - 10, boulevard Thiers à Tours
(Collection particulière)
Au verso de cette carte postale on peut lire le texte suivant :

"Chers parents, deux mots pour vous dire que j'ai fait un bon voyage et que je suis arrivé à bon port en bonne santé.

Je pense bien aux beaux jours que j'ai passé la semaine dernière mais pour vivre heureux il ne faut pas y songer.
Aujourd'hui, je me suis fait photographier (à Tours).
Je m'en vais à Issoudun samedi prochain.
Votre fils qui vous aime et qui vous embrasse bien fort.
Camille"

(Collection particulière)

Il est fait prisonnier de guerre en 1915 et travaillera dans une fabrique de chicorée à Stendal en Allemagne (ville située entre Berlin et Hanovre).



(Collection particulière)

Il rentre du conflit mutilé et invalide à plus de 50%.


Atteint de la tuberculose, il décède le 7 mars 1926 à l'âge de 33 ans.

-Tours, janvier 1914 -

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire