lundi 7 décembre 2009

Pierre de Ronsard


Le poète français Pierre de Ronsard est né 11 septembre 1524 au Manoir de la Possonière à Couture-sur-loir dans le Vendômois.



Il est décédé le 28 décembre 1585
au prieuré de Saint-Cosme à La Riche, près de Tours.





http://www.prieure-ronsard.fr/

Les oeuvres de Pierre de Ronsard sont pleines de tableaux de la vie champêtre, empruntés au pays tourangeau. Dans l'extrait ci-dessous du "Voyage de Tours ou les amoureux Thoinet et Perrot", le poète décrit un voyage que J.-A de Baïf et Ronsard firent à Tours pour voir leurs maîtresses.



Le souvenir de Ronsard à Tours ?

Tout d'abord, un édifice situé 1 rue des Jacobins à Tours qui aurait appartenu à la famille de Ronsard d'après les armoiries (controversées) sculptées sur la façade sur cour.



Ensuite, un buste de poète en face de la grille d'entrée principale du Jardin des Prébendes d'Oë.


Il est l'oeuvre du sculpteur Georges Delperier
né à Paris le 20 novembre 1865 et mort le 30 novembre 1936 à Tours.


(Source : http://fr.wikipedia.org - elfabriciodelamancha)

Inauguré le 16 novembre 1924, ce buste de Pierre de Ronsard valu à Georges Delperier la médaille d'or au salon des Artistes français.



Georges Delperier s'est inspiré du buste en marbre du tombeau de Ronsard, primitivement dans la chapelle du prieuré de Saint-Cosme et aujourd'hui au château de Blois.



Sur le piédestal, des amours jouent avec les eaux et les roses, rappelant que Ronsard fut le poète des amours et des roses.




On doit aussi à Georges Delperier le piédestal de la statue de Racan, située elle aussi dans le Jardin des Prébendes d'Oë.




Jardin des Prébendes d'Oë
- Tours, 8 décembre 2009 -

2 commentaires:

  1. Comme d'hab, toujours instructif...
    J'aime beaucoup cette statue-hommage à Ronsard ; je la trouve très "kitsh" (je sais, c'est pas très développé comme critique mais ça veut bien dire ce que ça veut dire ... :-)). Quand je passe devant avec ma fille (6 ans), c'est aussi l'occasion de commencer à lui construire une culture générale et c'est tout bénef ! (c'est évidemment valable pour tous les monuments commémoratifs).

    RépondreSupprimer
  2. Merci beaucoup !
    Dimanche 20 décembre, une visite guidée du chantier de fouilles du prieuré de Saint Cosme sera menée par des archéologues. Je vais essayer d'y aller.

    RépondreSupprimer