jeudi 12 mai 2011

La tour Charlemagne en 1793


Le saviez-vous ?


La ville de Tours, en danger lors de la prise de Chinon par les Vendéens en juin 1793, se sentit à nouveau menacée en novembre 1793.


Toutes les précautions possibles furent prises dans le département d'Indre-et-Loire pour empêcher les Vendéens de franchir la Loire ; concentration de bateaux sur la rive gauche avec ordre de les couler, le cas échéant, disposition pour détruire rapidement la passerelle de bois qui remplaçait les 4 arches du pont de Tours enlevés par la débâcle de 1789.

Collection particulière Unregardsurtours

On écarta toutefois la proposition d'un architecte, M. Pinguet :

"Citoyen représentant, écrivait-il au représentant du peuple Guiberteau, il existe un tour carré, la tour Charlemagne, qui dépend de la ci-devant église de Saint-Martin.

Collection particulière Unregardsurtours

Par sa forme, par son élévation, elle est propre à en imposer à nos ennemis en cas d'attaque. Il ne s'agirait que de démolir la pointe en charpente, d'établir ensuite une plate-forme sur le dernier beffroi, avec quatre fortes pièces de canon. Cette tour commande les hauteurs et la campagne aux environs."

Source bibliographique :

Pages Tourangelles
(A. DUPUIS - E. MILLET)

3 commentaires:

  1. Salut, j suis nouveau sur le blogosphère tourangelle !
    J aimerais savoir si je pouvais de faire figuere dans mes liens ?

    mon blog : grand-tours37.over-blog.com

    Tu peux en faire de meme, sa me freais de la pub !!!
    En attendant de te lire !

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour, je ne pense pas que la photo "carte postale" montrant la tour Charlemagne et l'église Saint-Martin soit de 1793 mais plutôt du XIXe siècle (mais je ne sais pas quand exactement).

    RépondreSupprimer
  3. Je suis tout à fait d'accord avec vous. Je ne possède de dessin de l'époque. Je trouvais juste que cette carte postale "collait" bien avec le texte.

    RépondreSupprimer