mercredi 14 avril 2010

Luitgarde et Judith en la Basilique Saint-Martin de Tours


Aucun souverain de l'époque Mérovingienne, ni aucune de leurs femmes, ne fut inhumé dans la basilique Saint-Martin de Tours.



A l'époque Carolingienne, il en fut de même : aucun souverain n'y choisit sa sépulture, mais deux de leurs femmes demandèrent à y reposer après leur mort.

Tout d'abord Luitgarde, l'une des femmes de Charlemagne, qui fut inhumée dans le bras nord du transept.



On fit élever sur le lieu même la tour Charlemagne qui aurait dû être dite de Luitgarde...

Voir :
"La Tour Charlemagne"



Une autre impératrice, Judith, sera enterrée dans la basilique le 18 avril 843.

Judith de Bavière (800-843), fut la seconde épouse de Louis Ier (dit Louis le pieux ou le débonnaire), fils de Charlemagne, roi d'aquitaine (781-814) et empereur d'Occident Roi des Francs (814-840).



Comme Luitgarde, l'impératrice Judith, fut choisie parmi les plus belles femmes de l'Empire réunies à Aix-la-Chapelle, alors résidence impériale.

Pendant vingt-cinq ans, elle tourmenta le roi et agita la France par ses intrigues, dans l'espoir de placer la couronne sur la tête de son fils Charles (futur Charles II
dit le chauve), né des relations avec le premier ministre Bernard, comte de Barcelone.

Sa santé fortement ébranlée la contraignit à se retirer à l'abbaye Saint-Martin de Tours, où elle mourut peu de temps après, le 18 avril 843.

Elle sera inhumée dans la basilique auprès de Luitgarde.

Les nombreuses vicissitudes qui vont frapper la basilique au cours des siècles vont faire disparaître les tombeaux de Judith et Luitgarde dont il ne subsiste aucune trace aujourd'hui.


Basilique Saint Martin
- Tours, 16 avril 2010 -

1 commentaire:

  1. Il faut vraiment que je fasse un tour dans la basilique St Martin... Je n'y suis jamais entrée :-/

    RépondreSupprimer